Fender STRATOCASTER originale de 1956:

 

 

Alors que nous pensions en avoir vu et revu depuis ces dernières années au point de nous sentir parfois blindés, je peux vous assurer qu'il est difficile de rester sans émotions devant un tel chef d'oeuvre de pop-culture.

Et je pèse mes mots quand je dis "chef d'oeuvre": il n'y a pas un cm2 de façonnage de cet instrument où on ne sent pas le passage de la main talentueuse du shaper de l'usine de Fullertone. Le fameux "Contour Body" poussé à son paroxysme.

L'autre avantage de ces oeuvres réside surtout dans le fait qu'elles ont été pensées pour être jouées et c'est bien là que les ennuis commencent.

La guitare est dans un état de conservation totalement incroyable pour ses 63 printemps (!) et évidemment cela va avoir un impact direct sur le son.

Acoustiquement c'est déjà gagné mais nous vous conseillons de l'électrifier très rapidement.

Pas un seul de ces micros ne vous fera dire qu'il manque "un peu de ceci" ou encore "un peu de cela". Non, tout est absolument parfait, point. Et je peux vous assurer que je n'exagère pas.

En gros et à mon sens voici donc  LA   Stratocaster ultime, pensée et supervisée par son créateur à une époque où rien n'était laissé au hasard.

Merci Léo.

 

 

VENDUE (snif...)